Le pédigrée est un document officiel qui certifie la généalogie (liste des ancêtres) d’un chien de race, et donc, l’exactitude de ses origines. 

L’Altdeuscher Schäferhund possède un pédigrée IHR (pédigrée allemand) qui lui permet d'avoir une reconnaissance internationale. L'organisme IHR est une UCI (Union Cynologique Internationale) qui propose de participer à des expositions canines en France, en Allemagne, en Hollande etc...

Nos chiens et chiots sont enregistrés au registre allemand IHR (Internationaler Hundefreunde aller Rassen) par le biais du club de race UCFAS dont nous sommes membre, ce qui nous permet d'avoir des pédigrées avec une généalogie sur 5 générations.

En Belgique, l’AS est reconnu par la Société Cynologique V.O.E (club de race CBBSAS), par la NVBK-FNCB (Fédération Nationale des Cynophiles Belges) et le KCB (Kennel Club Belge).

Ces 3 organismes délivrent leurs propres pédigrées.

 

L’AS n’est actuellement pas reconnu par la FCI en Belgique (Saint-Hubert) et par le LOF (livre des origines françaises) en France. 

PEDIGREE

IMPORTANCE DU PEDIGREE

Acheter un chiot Altdeutcher Schäferhund avec un pédigrée, n’est pas juste posséder son arbre généalogique !

C'est aussi vous assurer de la race et de la bonne santé de ses parents.

 

Pour obtenir le pédigrée des chiots, l’éleveur doit faire partie d’un club de race et respecter la réglementation d’élevage.

Les futurs reproducteurs doivent être confirmés par un juge qui vérifie le standard de la race et ses tests de santé (lecture officielle des radios, myélopathie dégénérative, sensibilité médicamenteuse, nanisme hypophysaire). 

 

C’est donc une garantie très importante pour l’achat de votre futur chiot.

Méfiez-vous donc d’un éleveur qui vous dira que le pédigrée n’a aucune importance !

N’hésitez surtout pas à lui demander de voir les résultats des différents tests de santé annoncés !

Les chiots qui naîtront au sein de l’élevage de la Louve du Cottapré auront un pédigrée IHR e.V. (Verein Internationaler Hundefreunde aller Rassen).

QUELQUES NOTIONS IMPORTANTES

FCI :

= La Fédération Cynologique Internationale est l'Organisation Canine Mondiale. Elle est composée de 92 pays membres qui émettent chacun leurs pédigrées et forment leurs juges. 

 

La FCI reconnaît 344 races, chacune d'entre elles étant la 'propriété' d'un pays spécifique. Les pays 'propriétaires' de ces races en établissent le standard (description détaillée du type idéal de la race). Chaque pays membre organise des expositions internationales de beauté, des concours internationaux de travail, des épreuves de chasse, des concours d’agility et d’obédience ainsi que des courses et des épreuves pour chiens de troupeau. Les résultats de ces épreuves sont envoyés au Secrétariat de la FCI qui en assure l'encodage et l’homologation. Lorsqu'un chien a obtenu un certain nombre de récompenses, il peut se voir octroyer le titre de Champion International de Beauté, de Travail, de Beauté et Travail, d’Agility, d’Obédience, de Course, de Beauté et Performance ou de Troupeau. Tous ces titres sont homologués par la FCI.

 

La Fédération Cynologique Internationale fut créée le 22 mai 1911 dans le but d'encourager et protéger la cynologie et les chiens de pure race.

Les pays fondateurs de la FCI sont:​

  • Allemagne (Kartell für das Deutsche Hundewesen et die Delegierten-Commission)

  • Autriche (Osterreichischer Kynologenverband)

  • Belgique (Société Royale Saint-Hubert)

  • France (Société Centrale Canine de France)

  • Pays-Bas (Raad van Beheer op Kynologisch Gebied in Nederland)

 

La première guerre mondiale mit fin à cette fédération. Toutefois, elle fût recréée en 1921 par la Société Centrale Canine de France et la Société Royale Saint-Hubert Les nouveaux statuts furent adoptés le 10 avril 1921 et le 5 mars 1968, la FCI obtint la personnalité juridique par décret royal.

 

Activités de la FCI :

  1. Encodage des résultats d'expositions internationales de beauté.

  2. Encodage des résultats de diverses épreuves internationales de travail.

  3. ​Protection des noms d'affixes au niveau international.

  4. Homologation des titres de Champion International de Beauté, d’Exposition, de Travail, de Beauté et Travail, d'Obédience, d'Agility, de Course, de Beauté et Performance, de Troupeau.

IHR :

Pédigrée délivré par une société canine allemande reconnue par l’UCI.

UCI :

Union Cynologique Internationale eV, reconnue à l’échelle internationale mais elle est non membre de la FCI.

VOE :

Fédération cynologique belge, affiliée à l'UCI et qui veille au maintien des caractéristiques de la race. Elle délivre des pédigrées en Belgique.

SRSH :

Fédération cynologique. La Société Royale Saint-Hubert, fondée depuis 1882, a pour objectif le maintien et l’amélioration des races canines en Belgique. C’est la seule société belge reconnue par la FCI.  Elle délivre des pédigrées LOSH reconnus par la FCI.

 

Activités :

  1. Elle tient le livre des origines Saint-Hubert (LOSH). Ce livre regroupe tous les chiens de race pure, nés au cours d'une année, auxquels la S.R.S.H a délivré un pédigrée.

  2. Elle délivre les pédigrées reconnus par la FCI.

KCB (KENNEL CLUB BELGE) :

Fédération cynologique belge créée en le 26 août 1908.

Elle n'est pas reconnue par la FCI car celle-ci ne reconnait qu’une seule fédération par pays et, en Belgique, c’est la SRSH (Livre des Origines St-Hubert – LOSH) qui est reconnue.

Le KCB (Livre des Origines Belges – LOB) est par contre reconnu par le gouvernement.

Elle délivre des pédigrées ALOB.

NVBK-FNCB :

Fédération belge qui promeut les sports canins, l'élevage et l'enregistrement des pédigrées.  Elle utilise la norme FCI et reconnaît des races supplémentaires conformément à la norme du pays d'origine. Elle organise des expositions de beauté et des rings pour différentes disciplines (obéissance, agility) et elle soutient des club de races.

LSOHV :

Association  néerlandaise crée par des passionnés de la race Aldeutscher Schäferhund. Elle veille au maintien des caractéristiques de la race, de sa santé et de son bien-être afin d'éviter toutes dérives génétiques et physiques.  Leur politique d'élevage s'inscrit dans un souci de reproduction et de socialisation.  Le LSOHV soutient et conseille ses éleveurs basés aux Pays-Bas.